Paroloiseaux

PAROLOISEAUX
  
Un totem de la biodiversité


    Les oiseaux et les humains ont un langage ; les uns et les autres utilisent de multiples variations phoniques en timbre, hauteur, durée, répétitions, variations...ils ont aussi ce point commun de marquer leur territoire par le son ou plus précisément la musique et/ou le chant...





Sculpture musicale pour intérieur et extérieur

    Paroloiseaux est une sculpture musicale de 3m20 de hauteur composée de 90 pièces de bois gravé et teinté reliées entre elles par des cordes.




Ces bois sont parcourus de bas en haut par 4 chemins de couleurs différentes : le chemin du soleil, le chemin du vent, le chemin de l'eau, le chemin de l'arbre. Sur chaque chemin est gravé le nom du chemin (soleil, vent, etc...) décliné en plus de 50 langues. Ces langues sont essentiellement des langues sans écriture*, transcrites ici en Alphabet Phonétique International (API), et pour beaucoup des langues de minorités en Afrique Noire et en Amérique Latine ; minorités mises en danger par l'exploitation forcenée des ressources des sols menaçant aussi la survie de leurs langues.



Des noms de fleurs, papillons et oiseaux ponctuent de leurs touches colorées les bois gravés de dessins d'oiseaux. Les oiseaux, emblèmes de la vie et de la nature, sont les porte-parole de ces minorités ignorées qu'elles soient humaines, animales ou végétales.


Le Lirundi - le Luganda - le Zoulou - Tswana - Lingala - Kikingo - Sotho - le Bemba - Kikongo - le Galla - l'Afar - le Peul - le Wolof - le Soussou - le Bobo - l'Ibo - le Baoulé - le Bemba - le Bélé - le Boulou - l'Ewé - Guarani - le Quechua - Navajo - Cherokee - Dakota - Nahuatl - ...








MUSIQUE

   La musique intérieure à la sculpture, diffusée par un système spécifique, est d'une durée de 3 heures et en perpétuel recommencement.



                                                                   
     
      Des mots de langues étranges et indéfinissables habitent le corps de la sculpture : lancés comme des appels et des exclamations, les mots se mêlent aux cris d'oiseaux imaginaires, accompagnés de mouvements rythmiques plus ou moins denses.

     Il y a plusieurs adaptations possibles de cette musique suivant les contextes qui accueillent la sculpture musicale. Les matériaux sonores sont suffisamment riches pour permettre ces adaptations : lieu calme, légèrement bruyant, dans un parc, en ville, etc...                                           

     La diffusion par les enceintes internes à la sculpture est pilotée par un système numérique professionnel du type Pro-Tools et ordinateur Mac.

Cliquez ici      vous entendrez des extraits sonores du ''Cercle des Oiseaux'' ; le contenu est semblable à ''Paroloiseaux'' ; il s'agit d'une version  ramassée dans une colonne.



    Les enceintes sont réparties de haut en bas de la structure et permettent ainsi une habitation totale de la sculpture.

      Cette création peut aussi être présentée dans un lieu couvert ou fermé (hall) comme toutes les autres sculptures musicales.
Au festival des Langues-Halles de Tours-